De la cire au bronze


Dans la technique de coulée dite " à la cire perdue", le principe est toujours le même.
Quelque soit le matériau d'origine de l'oeuvre (plâtre, marbre, bois, terre etc...) elle doit impérativement , par une technique de moulage, être reproduite en cire, car c'est cette cire qui sera "remplacée" par le bronze.

 

Préparation de l'alimentation en cire (par où sera coulé le bronze)



 

Montage des pièces sur l'alimentation

L'ensemble est entouré d'un cylindre en acier


Le cylindre (contenant les cires) est ensuite rempli de plâtre

 
Ce cylindre , après séchage de 48 heures, est placé dans un four à 750 °,
les sculptures en cire ainsi que l'alimentation  vont fondre et être evacuées  (cire perdue)
Le cylindre est donc prêt à recevoir le bronze  dans le "vide" laissé par la cire.

 

Puis c'est la coulée du bronze



 

Le bronze est porté à son point de fusion (1700 °) dans un creuset en graphite
puis coulé dans le cylindre


 
 

Il suffit maintenant de débarrasser le bronze de sa gangue de plâtre,
 et de dégager la (les) sculptures.

 

Commence alors l'étape de nettoyage, soudure, polissage, ciselure, patine
qui donnera à la pièce son rendu definitif.



 La dernière étape consiste à l'exposer et ....la vendre !


POUR PLUS D INFORMATIONS,
VOIR LE SITE DE LA FONDERIE BARTHELEMY